google.com, pub-7151264736602889, DIRECT, f08c47fec0942fa0

Breaking News

Trois orpailleurs clandestins meurent dans une mine dans la région du Nord du Cameroun



Dans la nuit du 7 au 8 mai 2020, un éboulement survenu dans une mine d’or artisanale a provoqué la mort de trois orpailleurs de nationalité tchadienne, dans la localité de Badjoungri, région du Nord Cameroun, révèle le trihebdomadaire régional L’œil du Sahel.

 Selon le journal, cette localité se trouve dans le parc national de la Bénoué, où les activités de chasse et de recherche de l’or sont interdites. Cette interdiction n’empêche cependant pas que des orpailleurs et autres braconniers écument la localité.

« Malgré l’interdiction des autorités, l’activité est régulièrement pratiquée dans cette localité. On retrouve essentiellement des Tchadiens, Centrafricains, Nigériens et Camerounais, qui viennent de la région de l’Adamaoua essentiellement », a confié un orpailleur à la publication susmentionnée.

Et ce dernier de poursuivre : « C’est malheureux, mais il faut signaler que ce type d’incident arrive rarement. La dernière fois qu’il y a eu un mort sur ce site, ça date de longtemps. Nous ne connaissons que de petits incidents tels que les blessures ».

Aucun commentaire

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE